Bilan des mutations

Les Formations Paritaires Mixtes Académiques sont terminées et les résultats des mutations sont tombés.

Vous trouverez ci-dessous notre déclaration faite au Recteur lors de l’ouverture des FPMA. Pour tout vous dire, nous avons été approchés par d’autres Organisations Syndicales afin de faire une déclaration unique, c’est-à-dire une et une seule déclaration pour toutes les OS afin de défendre le paritarisme. Or à la lecture du projet, cela nous a semblé très léger. Effectivement la défense du paritarisme est importante mais on ne peut pas non plus réduire toutes les attaques que nous subissons  à la seule défense du paritarisme. Nous avons donc décidé de dire que nous étions d’accord pour faire une déclaration commune mais qu’en plus nous souhaitions faire notre propre déclaration, avec nos revendications. Malheureusement cette idée n’a pas été retenue.

Donc chaque Organisation Syndicale a fait sa propre déclaration et chacune a défendu le paritarisme. Pour notre part la défense des collègues passe par :

  • la défense du paritarisme mis à mal par le Parcours Professionnel des Carrières et Rémunérations (PPCR, que FO n’a pas signé) ;
  • la défense du pouvoir d’achat puisque l’on nous annonce encore le gel du point d’indice pour 2019 ;
  • la défense du statut de fonctionnaires ;
  • la défense des statuts particuliers des enseignants mis à mal par le décret Peillon-Hamon ;
  • la défense des PsYEN(EDO) anciens CO-PSY dont le statut n’est plus un statut dérogatoire calé sur celui des personnels enseignants (leur ancien statut les protégeait);
  • la défense des CPE qui après les PsyEN sont menacés d’externalisation ;
  • la défense des contractuels, en demandant par exemple leur titularisation afin de les protéger face à la recrudescence des licenciements des CDI ou de la non reconduction des CDD ;
  • la défense des stagiaires, à qui l’institution demande l’impossible ;
  • la défense des conditions de travail de tous les  personnels en demandant par exemple la création des postes nécessaires pour le bon fonctionnement des établissements ;
  • la défense de l’Education Nationale mise à mal par la refondation de l’école dont par exemple la réforme des collèges est issue ;
  • la défense des diplômes nationaux mis à mal par la réforme des lycées, avec un bac de moins en moins national ;
  • la défense des futurs étudiants, qui devraient pouvoir s’inscrire dans la faculté de leur choix après l’obtention du baccalauréat, le tout mis à mal par Parcousup et la loi Orientation et Réussite des élèves ;
  • la défense des élèves et futurs salariés ;
  • la défense des CIO et DRONISEP, service public d’orientation gratuit et neutre ;
  • la défense des retraites
  • la défense de la Sécurité Sociale

Nous demandons l’abrogation de toutes ces contres-réformes. « Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des valeurs essentielles comme notre modèle social. » Le combat ne fait que commencer et il faudra se mobiliser à la rentrée.

Dernier point, lors des FPMA, nous avons appris que le Recteur avait décidé de rattacher tous les nouveaux TZR à des collèges à cause du dispositif « devoirs faits ». Nous avons donc posé la question suivante : est-ce que tous les TZR sans poste et en sous services ont l’obligation de participer aux « devoirs faits »? la réponse est oui. Nous avons alors demandé si cela entrait dans le cadre des missions liées à notre nouveau statut (décret Hamon-Peillon du 20 août 2014 que FO n’a pas signé). La réponse est également oui. Cela signifie que ces TZR en sous-service ou sans poste qui n’habitent pas forcément à côté de leur établissement de rattachement ont l’obligation de faire « devoirs faits » après 17 h. A quand l’obligation pour les collègues en poste fixe en collège? Encore merci le décret Peillon-Hamon !

Il nous faut donc résister, revendiquer, reconquérir.

Ce contenu a été publié dans Actions, Agrégés, Certifiés, Droit syndical, Fonctionnaires, Mutations, Rentrée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *