Le 7 février, tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !

Tous-à-Matignon

10 ans : ça suffit ! Le blocage de la revalorisation du point d’indice a fait baisser de 18 % le pouvoir d’achat des fonctionnaires.

Les personnels sont excédés par la multiplication des contre‐réformes successives, les politiques d’austérité, les suppressions de postes et la remise en cause de leurs droits statutaires.
Cette colère est générale. Le Président Macron tente de l’instrumentaliser avec son grand débat national, après avoir clairement annoncé qu’il ne changeait rien au fond de sa politique et qu’il « maintenait le cap » contre les services publics et les droits collectifs des salariés.

Face à la détermination des gilets jaunes, le gouvernement répond par la répression, il multiplie les arrestations arbitraires, et annonce un durcissement de l’arsenal législatif pour remettre en cause notre liberté de manifester. Nous ne pouvons pas les laisser faire ! C’est le moment ! Partout les salariés disent : «Nous aussi nous voulons notre augmentation de salaire, les revendications doivent être satisfaites», «c’est le moment de répondre par la riposte interprofessionnelle, il faut qu’on s’organise pour gagner».

Dans les AG, une question se pose : celle de l’action efficace, celle de la grève, la vraie grève pour gagner !
L’Union Interfédérale des Agents de la Fonction Publique Force Ouvrière a déposé un préavis de grève du dimanche 3 février au dimanche 10 février 2019.

Dans ce cadre, elle propose un rassemblement national le 07 février à Matignon, à 14h00. Préparons‐le dès maintenant, dans chaque école, chaque établissement, chaque service ! Dans la perspective de construire le rapport de force par en bas, la FNEC FP‐FO appelle ses syndicats à amplifier les réunions syndicales et les assemblées générales, à poser la question de la grève et préparer la montée des personnels à Matignon le 7 février, en direction du gouvernement.

TOUS A MATIGNON POUR ALLER CHERCHER L’ENSEMBLE DES REVENDICATIONS!

Ce contenu a été publié dans Actions, Droit syndical, Rémunérations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *