Rassemblement le 4 juillet contre le transfert des missions PsyEN sur les professeurs principaux !

Depuis quelques mois, les PsyEN EDO et les CIO sont pris pour cible et se mobilisent contre le projet de loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel ». Par exemple le 5 juin, plus de 500 PsyEN-EDO, administratifs, professeurs, se sont réunis. 1 200 PsyEN ont manifesté le même jour, sur les 3 700 PsyEN que comporte ce corps. Ils dénoncent le passage des DRONISEP, et donc de leurs 300 fonctionnaires, aux Régions, la fermeture des CIO (le projet indique d’en garder au minimum 1 par département), et l’affectation des PsyEN-EDO en établissement.

Pour le SNFOLC, ils ont raison : ils veulent conserver leur lieu de travail spécifique, qui leur garantit leur indépendance, leur neutralité, et leurs missions dans l’Education nationale. C’est la suppression du service public de l’orientation. Ce marché va être rapidement convoité par des coachs privés, ce que l’on a déjà vu cette année pour Parcoursup. Cela va encore accentuer les différences entre les élèves (une différence basée sur l’argent).

Tout cela est à mettre en lien avec la réforme du lycée. Par exemple, les 54 heures d’orientation  en classe de seconde pour tous les élèves ne seront pas assurées seulement par les PsyEN-EDO, mais plutôt par les professeurs principaux, les professeurs documentalistes, et des animateurs de la Région. Par ailleurs, nous pouvons nous demander quelle est la neutralité de ces animateurs. Le but non avoué du gouvernement est de supprimer les CIO et de remplacer les PsyEN-EDO par d’autres personnels comme les professeurs principaux voire tous les professeurs et des animateurs pour un moindre coût.

Et maintenant, le gouvernement sort un projet de circulaire  concernant les missions des professeurs principaux (voir en pièce jointe) qui vient conclure ce projet de loi. Dans cette circulaire, les missions des professeurs principaux deviennent XXL. Le terme PsyEN n’apparaît que deux fois : une fois pour dire que le PP fait le lien entre tous les personnels, dont les Psyen, et une deuxième fois au collège où il est indiqué que « Dès la classe de troisième, le professeur principal conduit des entretiens personnalisés d’orientation, en collaboration étroite avec le psychologue de l’Education nationale « , et c’est tout !

Alors que l’on dit aux PsyEN-EDO qu’ils seront placés en lycée, pas un mot là-dessus ! Le professeur principal va donc naturellement remplacer les PsyEN pour bon nombre de leurs missions, mais le PP va également, si nous lisons bien ce projet, assumer une partie des missions des CPE.

Nous appelons donc à poursuivre la mobilisation et à l’étendre à l’ensemble de tous les personnels de l’Education Nationale : Onisep, PsyEN, Professeurs, CPE, Personnels administratifs, car nous sommes tous concernés !

Nous appelons l’ensemble des collègues à nous rejoindre le mercredi 4 juillet 2018 à partir de 13 heures pour un point presse au pied du rectorat de Bordeaux . C’est le jour de l’audience des organisations syndicales au ministère de l’Éducation nationale, reçues par Christophe KERRERO, directeur du cabinet du ministre. C’est aussi le jour du CTA au rectorat de Bordeaux. Il s’agit de marquer nos exigences formulées lors des différentes Assemblées Générales intersyndicales :

  Pour l’abandon du transfert aux régions de l’information et de l’orientation, prévu à l’article 10 du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » et pour le maintien des DRONISEP, de leurs personnels, des Psy-EN, des DCIO au sein de l’Éducation Nationale.

– Pour le maintien de tout le réseau des CIO, service public d’orientation de l’Education Nationale de proximité.

–  Contre la remise en cause du statut et des missions des psychologues de l’Education nationale « Education, Développement, Conseil en Orientation Scolaire et Professionnelle », et de leur affectation dans les CIO.

Pour une augmentation significative des recrutements permettant une réduction des effectifs pris en charge.

Ce contenu a été publié dans Agrégés, Certifiés, Fonctionnaires, PSY - EN, Rémunérations, Rentrée, Services publics. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *